Les recherches sur les probiotiques

La recherche sur les probiotiques présente des avantages. Une étude réalisée en 2004 a testé le système immunitaire des élèves à qui ont  a donné du lait ou de l’Actimel sur une période d’examen de 6 semaines (3 semaines d’étude, 3 semaines d’examens) . Parmi les 19 biomarqueurs seulement deux se sont avérés être différents entre les deux groupes, entraînant l’augmentation de la production de lymphocytes et la production accrue des cellules CD56. Les tests ne sont pas aveugles et montrent que certaines souches probiotiques peuvent avoir aucun effet global sur le système immunitaire ou sur sa capacité.

 

Une étude réalisée en 2007 à l’University College Cork en Irlande a montré qu’un régime alimentaire comprenant du lait fermenté prévenait l’infection chez les porcs.

 

Une autre étude clinique réalisée en 2007 à l’Imperial College de Londres a montré que la consommation préventive d’une boisson probiotique contenant du » L casei DN-114001 », du » L bulgaricus  », et du » thermophilus » peut réduire l’incidence  de la diarrhée.

 

Enfin, l’ efficacité et l’innocuité d’une dose quotidienne de » Lactobacillus acidophilus CL1285 » dans la prévention des DAA a été démontrée par l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal, dans une étude clinique de patients hospitalisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *